Suite à la mise en place des Nouvelles activités périscolaires (NAP) à la rentrée, la ville a décidé d’associer les enfants à l’évaluation des activités proposées.

Un questionnaire va être diffusé aux 2000 enfants des écoles élémentaires participant aux NAP. Il s’agit d’un questionnaire de satisfaction sur le premier cycle d’activité. Ce questionnaire sera distribué et rempli par les enfants sur le temps des NAP la troisième et quatrième semaine de janvier

Une réunion du conseil communal des enfants aura lieu en février pour présenter les résultats de cette consultation. Les enfants élus au conseil communal des enfants feront des propositions à la ville pour améliorer ces activités.

Le questionnaire est présenté aux enfants. Ils le trouvent compréhensible. Il peut encore évoluer un peu avant sa distribution.

Les enfants élus sont invités à présenter cette consultation aux enfants de leur école.

Une réunion autour du racisme a été organisée mercredi 16 décembre à la Maison de la citoyenneté. 14 enfants élus ou suppléants y ont participée. Cette première réunion a permis de réfléchir à ce qu’est le racisme et d’échanger autour des stéréotypes et des préjugés. Les enfants ont également listé des actions qui pourraient mettre en place contre le racisme :

  • Faire des affiches et les mettre partout
  • Faire un ou des articles dans le journal Regards
  • Faire une pub, un clip, un court métrage
  • Organiser une manifestation contre le racisme
  • Faire une association d’enfants contre le racisme
  • Rencontrer l’association Africa qui travaille aussi sur le racisme
  • Rencontre le maire, la députée, le président du conseiller départemental, le président de la république (mais pour leur dire quoi exactement ?)

 

Des actions pourraient se mettre en place au mois de mars dans le cadre des semaines d’éducation contre le racisme et la journée mondiale contre le racisme (21 mars).

Lors prochaine réunion le mercredi 4 janvier, il sera décidé de l’action ou des actions mises en place.

 

 

Lundi 7 décembre, 8 enfants de La Courneuve dont 4 du conseil communal des enfants, avec des enfants d’autres villes, ont rencontré la  Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie Laurence Rossignol, sur le stand éducation de la COP21 au Bourget. Invités par Solidarité laïque, ils ont pu échanger avec elle et leur présenter leurs messages et dessins sur le thèmes du changement climatique. Laurence Rossignol a reçu le Manifeste-des-enfants-pour-la-COP21

Les enfants de La Courneuve était accompagnés par leur animateur Olivier Epron et par Mehdi Hafsi, conseiller municipal délégué au développement durable.

Un enfant présente son dessin à la secretaire d'Etat Laurence Rossignol Un enfant présente son dessin à la secretaire d'Etat Laurence Rossignol Un enfant présente son dessin à la secretaire d'Etat Laurence Rossignol Un enfant présente son dessin à la secretaire d'Etat Laurence Rossignol Photos de groupe des enfants et de la secrétaire D'Etat Laurence Rossignol

 

Mercredi 9 décembre, 18 enfants du conseil ont participé à une sortie pour visiter l’expo spectacle Nés quelque part, une expo de l’Agence française du développement présentant les conséquences du réchauffement climatique pour les populations de certains pays. Chaque enfant jouait le rôle d’un habitant d’un de ces pays (Nigeria, Maroc, Polynésie, Colombie, Niger, Cambodge, Cameroun) et été confronté à un défi à relever.

 

IMG_6534 IMG_6535 IMG_6538 IMG_6540

Plus d’info sur l’exposition : Kit pédagogique – Nés quelque part

Pour la première année, les enfants élus et suppléants ont été conviés les 21 et 22 novembre à un week-end à Trilbardou avec les enfants élus l’année passée. 34 enfants y ont participé.

Ce week-end avait trois objectifs :

  • Faire connaissance avec les autres enfants et les adultes
  • Réfléchir à son rôle d’élus/suppléants du conseil communal des enfants (CCE)
  • Exprimer ses idées

Plusieurs activités ont eu lieu: un grand jeu pour découvrir la ville, un temps sur le rôle de l’élu du CCE et la présentation de la charte de fonctionnement, un temps pour établir la liste des thèmes à aborder et des idées de projets pour cette année, ainsi que des activités chants et jeux. Une veillée mime  a également été mise en place.

Deux enfants qui terminent leur mandat ont pu expliquer ce qu’ils avaient fait aux nouveaux élus.

Les photos de la veillée mime :

veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou veillée mime lors du week-end du conseil communal des enfants à Trilbardou

Ce week-end a été encadré par l’animateur référent du conseil Olivier Epron, le responsable de l’unité démocratie participative Benoit Klein et 5 personnes de l’association départementale des Francas de la Seine Saint Denis.

Ce week-end a pu être mis en place grâce à une subvention du CGET obtenu dans le cadre de la politique de la ville.

Pour les enfants qui n’ont pas pu participer au week-end, une réunion à La Courneuve le mercredi 2 décembre leur a permis de donner leurs idées pour cette année.

 

Pour cette année, les thèmes que souhaitent aborder les enfants sont les suivants : thème cce 2015-2016

Le document distribué aux enfants lors du week-end  : doc enfants présentation du week-end

La charte de fonctionnement : Charte de fonctionnement cce 2015

 

 

 

Comme chaque année, les enfants élèves de CM2 des douze écoles élémentaires de La Courneuve ont élu leurs représentants au Conseil communal des enfants. L’élection a eu lieu à la mairie les 3; 4 et 5 novembre 2015

Bulletins de votes disposés sur une table   Ds enfants dans les isoloirs  Un enfant dépose son enveloppe dans l'urne  un enfant signe la liste d'émargement

 

Les enfants élus rejoignent ceux élus l’année dernière et qui continuent leur mandat.

 

École Paul Langevin :

Élus :   Mohamed Chikhi et Imène Maïza

Suppléant : Toumany Sidibé et Malak Bouladjoul

 

École Charlie Chaplin

Élus :   Pierre Weng et Elodie Betcu

Suppléant : Faysal Kaoutar et Maïssane Lagneaux

 

École Robespierre

Élus :   Alison Merlin et Yliès Dghoughi

Suppléant : Claudio Monteiro Lubrano et Sara Nasri

 

École Jules Vallès

Élus :   Yacine Hamas et Sofia Bendra

Suppléant : Gédéon Diawakana et Baya Aissaoui

 

École Joséphine Baker

Élus :   Hadile Derouiche et Bilal Messaad

Suppléant : Maline Ruan et Hachim Mhadji

 

École Henri Wallon

Élus :   Joséphine Ayi et Rayan Benhamida

Suppléant : Lina Chekhoumy et Amine Meliani

 

École Joliot-Curie

Élus :   Jordy Bombongolo et Leaticia Zemenzer

Suppléant : Dayana Compère et Muizz Ahamed Meeran Mohideen

 

École Paul Doumer

Élus :   Nassim Oubid et Douaa Rbaa

Suppléant : Plamédie Nsunda et Abinayan Balatharan

 

École Anatole France

Élus :   Mahdi Douidi et Laëtitia Demmad

Suppléant : Adama Samassa et Lila Leblond

 

École Louise Michel

Élus :   Rahima Saïd et Kadda Ouail

Suppléant : Rana Messaoudi et Blégod Mingirdi Kiala

 

École Saint Exupéry

Élus :   Zaïneb Slablab et Jovens Cadeau

Suppléant : Kelly Nkuni Kamena et Redha-Dylan Hadj-Saïd

 

École Angéla Davis

Élus :   Rachad El Cherif et Aalya Chahboune

Pas de suppléant

 

Solidarité laïque, plateforme associative avec qui le conseil communal des enfants travaille régulièrement, a proposé aux enfants du conseil communal des enfants (rejoint par des enfants de l’association Africa) de participer à un atelier théâtre afin d’interpeler des adultes sur la situation de leurs droits aujourd’hui en France.

Desenfants réfléchissent à la situation des droits de l'enfant aujourd'hui en France, à La Courneuve Un enfant remplit un livret jeu sur les droits Desenfants réfléchissent à la situation des droits de l'enfant aujourd'hui en France, à La Courneuve

Après un premier temps d’échanges à partir de leur connaissance des droits de l’enfant, ils ont exprimés leur avis. Anthony, un intervenant théâtre a écouté les enfants et, à partir de leurs paroles, à rédiger une petite saynète. Après avoir répété cette saynète, ils l’ont présentée le jeudi 22 octobre à Paris lors de la journée Investir dans l’enfance pour construire une société respectueuse de leur bien-être et de leurs droits organisée par Solidarité laïque en partenariat avec Eurochild.

Les enfants présentent leur saynète sur les droits de l'enfant Les enfants présentent leur saynète sur les droits de l'enfant Les enfants présentent leur saynète sur les droits de l'enfant

 

 

Geneviève Avenard, défenseur des enfants, a réagi à la parole des enfants en conclusion de la journée.

Au cours de la journée, les enfants ont également participé à un atelier autour du changement climatique et des droits de l’enfant.

les enfants réfléchissent au un enfant remplit un livret sur le changement climatique

desmains d'enfants déplacent des personnages

Du 11 au 14 août 2015, sept enfants du conseil communal des enfants ont participé à un atelier de création d’un court-métrage d’animation sur le thème du réchauffement climatique. Cet atelier était animé par deux intervenantes de l’association Brikabrac Animation, Élise et Stéphanie, dans le cadre du projet Digitoile.

Pendant quatre après-midi, ils ont testé différents techniques d’animation en images animées (stop motion) pour mettre en vie leurs personnages et l’histoire qu’ils ont imaginée.

Le court métrage sera projeté avec d’autres réalisés par des enfants et des adolescents de La Courneuve et d’Aubervilliers lors de deux séances de ciné en plein-air produites à l’énergie solaire, en avant-programme du film d’animation Mia et le migou :

– vendredi 21 août à La Courneuve (Esplanade Mecano / 1 Mail de l’Egalité / RER B station La Courneuve – Aubervilliers / En face de la médiathèque Aimé Césaire),

– et samedi 22 août à Aubervilliers (Square Stalingrad / Avenue de la République / Bus 150 & 170 arrêt André Karman).

Retour en photo sur l’atelier :

Un enfant positionne son personnage sur la table lumineuse  Un enfant positionne son personnage sur la table lumineuse Deux enfants animent leur personnage sur la table lumineuse, l'intervenante contrôle sur l'écran de l'ordinateur  Un enfant anime son personnage sous le regard d'une intervenanteune enfant anime son personnage  Une enfant anime son personnageLes enfants et les deux intervenantes assis autour d'une table échangent leurs idées pour le scénario  un enfant lis ses propositions à une intervenantePrésentation du storyboard  un enfant dessineune enfant dessine  l'animateur dessineune enfant découpe son personnage  une enfant peint un soleil sur la table lumineuse

IMG_7248 un enfant anime et un autre prends les photos à partir de l'ordinateur un enfant anime la fonte des icebergsIMG_7255  une enfant contrôle sur l'écran de l'ordinateur et déclenche la prise de vueun enfant peint la montée des eaux   des enfants autour de la table lumineuseune enfant anime son personnage sous le regard de l'intervenante  un enfant anime son personnage sous le regard de l'intervenantedesmains d'enfants déplacent des personnages  l'image affichée sur l'ordinateurl'intervenante et un enfant déplacent du sable pour découvrir un message écrit

   

 

 

 

Deux enfants tenant chacun un ballon de volley

 

Le 8 juillet, cinq enfants ont participé comme bénévoles au championnat d’Europe de volley pour les sourds qui s’est déroulé début juillet à la Halle Carpentier à Paris. Ils ont été ramasseurs de balles. Une journée qui leur a permis de faire de nouvelles rencontres et de contribuer à un événement sportif européen.

 

Match de volley féminin Des enfants font signer des autographes Un enfant relance la balle sur le terrain de volley Deux enfants tenant chacun un ballon de volley Un enfant prend en photo l'équipe féminine de Turquie Les enfants vu de dos regardant l'équipe féminine de Turquie Photo de groupe de l'équipe féminine de volley sourd de Turquie avec les enfants du conseil communal des enfants de La Courneuve Une enfant est positionnée dans un angle du terrain

La France accueillera à la fin de l’année la conférence internationale sur le climat, la COP 21. Cette événement aura lieu en Seine St Denis à quelques kilomètres de La Courneuve. Au cours de cette conférence qui regroupera l’ensemble des pays et mobilisera des milliers de personnes, des décisions importantes devront être prise qui auront des conséquences sur la planète et la vie des habitants.

Il est donc naturel que le conseil communal des enfants se saisisse de cette question.

Cette première réunion avait pour objectif de comprendre ce que sont les changements climatiques et ses conséquences. Eva Rodinson, chargée de mission COP21 à la ville était présente.

Un premier temps a permis de comprendre le phénomène, à partir des représentations de chacun et d’une vidéo publiée sur le site du Monde : Comprendre le changement climatique en quatre minutes

Puis nous nous sommes intéressés aux conséquences pour les populations de différents pays :

– au Niger, victime de sécheresses de plus en plus importantes et fréquentes,avec des conséquences sur l’agriculture, l’alimentation et la santé

Au Niger, une tempête de sable et de poussières, du à la sécheresse

 Au Niger, une tempête de sable et de poussières, due à la sécheresse. 
photo de Abdoul Madjid Moutari-Association Demi-E, Niger

 

 

–  au Sénégal où des villes et villages en bord de mer subissent des inondations dues à l’élévation du niveau de l’océan

 

Un quartier de Rufisque au Sénégal inondé par la mer.

Un quartier de Rufisque au Sénégal inondé par la mer. 
Photo des Éclaireuses et Éclaireurs du Sénégal

– au Bangladesh où des habitants doivent régulièrement déménager en raison des inondations, perdant tout à chaque fois (voir le témoignage : Changement climatique : le Bangladesh a déjà les pieds dans l’eau)

-à Tuvalu, une île dans l’océan pacifique qui va certainement disparaitre dans les prochaines décennies : voir la vidéo sur la montée des eaux à Tuvalu

Nous avons ensuite fais un jeu pour calculer notre empreinte écologique (jeu Planète enjeux de la Ligue de l’enseignement et du WWF). Les enfants se sont aperçu que si tous les humains vivaient comme nous, il faudrait 2 ou 3 terres pour que la planète renouvelle ses ressources…

le plateau de jeu. Au centre, la terre. Les empreintes écologiques dépassent montrant que nous consommons plus de ressources que ce que la terre est capable de renouveller les enfants places leur empreinte écologique sur le plateau de jeu les enfants places leur empreinte écologique sur le plateau de jeu

Nous avons ensuite commencé à réfléchir à ce que nous pourrions faire mais nous avons manqué de temps. Nous continuerons une prochaine fois.