Les 27 juillet et 3 août, des enfants du conseil ont visité La Courneuve plage. Cette visite s’inscrit dans le cadre du projet handicap et accessibilité. L’objectif était de vérifier si l’initiative était accessible à toute la population y compris aux personnes porteurs d’un handicap.

Nous avons donc visité La Courneuve plage, regarder les différents espaces et échanger avec du personnel y travaillant. Puis nous avons échangé avec Patrick Cark, responsable du service jeunesse et de La Courneuve plage.

 

Les constats

La Courneuve plage est plutôt accessible, notamment pour les personnes en fauteuil roulant. Il y a une volonté de pouvoir accueillir tout le monde.

Les piscines ne sont pas vraiment accessibles aux personnes en fauteuil roulant, mais il est techniquement difficile de faire autrement (espace insuffisant pour installer une rampe). La piscine a accueilli des personnes avec différents handicaps (aveugle, handicap psychique). Les maitres-nageurs sont sensibilisés pour les accueillir.

Il y a une toilette accessible aux personnes en fauteuil roulant à côté de la restauration. Par contre il y a un défaut d’affichage (une toilette est indiquée accessible alors qu’elle ne l’est pas, celle qui est accessible n’est pas indiquée).

Les cabines pour se changer ne sont pas accessibles.

Le personnel est sensibilisé à l’accueil des personnes en situation de handicap mais personne n’est formé au langage des signes.

Les informations écrites ne sont pas traduites en brailles.

Certaines activités physiques comme le trampoline sont difficile accessibles aux personnes ayant un handicap physique mais généralement les activités proposées sont accessibles. L’espace enfants est accessible

La Courneuve plage accueille régulièrement des personnes en situation de handicap, elles sont bien accueillies. Par contre, il n’y a pas de communication sur l’accessibilité de la Courneuve Plage.

Il y a eu une fois une activité handisport

 

Les propositions

Mettre une toilette accessible au niveau de l’espace plage (à côté des transats et de la piscine) et vérifier l’affichage.

Former quelques personnes de l’accueil au langage des signes. Traduire les panneaux d’information en braille.

Mieux communiquer sur l’accessibilité de La Courneuve plage (dans Regards, sur la plaquette de présentation)

Développer des pratiques handisports pour permettre une pratique partagée.


Laisser une réponse