Les huit enfants présents viennent de huit écoles différentes (Angéla Davis, Paul Doumer, Anatole France, Robespierre, Henri Wallon, Jules Valles, Charlie Chaplin, Joliot Curie)

L’animateur du conseil communal des enfants informe les enfants élus que le questionnaire NAP distribués aux enfants des écoles élémentaires concernant le premier cycle d’activités est toujours en cours de traitement. Les résultats définitifs ne sont pas encore connus mais les premiers résultats montrent qu’une majorité d’enfants sont très satisfaits ou satisfaits. Cependant des différentes existent selon les cycles d’activités.

Des problèmes de violences et de punitions collectives concernant le cycle sport d’une école ont été signalés par plusieurs enfants. Les services enfance et sports de la ville de La Courneuve ont été informés et s’occupent du problème.

Les enfants élus présents sont d’accord avec le résultat de l’enquête, ils pointent plusieurs difficultés :

L’inscription sur les cycles des NAP :

Manque d’information sur le contenu du cycle ne permettant de vraiment choisir l’activité
Pas la possibilité de choisir sur quel cycle s’inscrire dans certaines écoles
Deuxième cycle identique au premier pour certains enfants (pas le choix) (J Curie, H Wallon)
Changement de cycle en cours imposé sans explication, pour compléter les groupes (Robespierre)
Des enfants ont choisi un cycle et se retrouvent sur un autre cycle sans explication (Plusieurs écoles)

Proposition : revoir le système d’inscription, donner une information plus détaillée sur les activités proposées

Les problèmes de déplacement

Déplacements à pied trop longs avec comme conséquence un temps d’activité réduit (ex Charlie Chaplin à Géo André 20 minutes aller, 20 minutes retour)
Attente des cars, long, parfois sous la pluie (Robespierre, Angéla Davis)

Les cartables : ils sont laissés sans surveillance, des enfants fouillent dans les cartables, déplacent des affaires d’un cartable dans un autre. En rentrant chez lui l’enfant ne peut pas faire ses devoirs et c’est lui qui est puni
Le comportement de certains animateurs ou intervenants

Ils crient beaucoup (dans presque toutes les écoles)
Ils consacrent plus de temps à leur téléphone portable qu’aux enfants
Un animateur tire les oreilles des enfants
Des intervenants sont en retard, on doit les attendre assis sans parler pendant 20 minutes
L’animateur laisse les enfants jouer seul dans la salle, il ne joue pas avec eux,
Manque de cohérence entre éducateurs sportifs (certains nous disent d’aller boire, d’autre nous l’interdisent)
Quand il ya conflit entre enfants, des animateurs font « plus belle la vie » (ce qui signifie, ils ne gèrent pas, laissent les enfants se débrouiller seuls)
Punitions collectives
Ces informations seront remontées au coordinateur du projet éducatif territorial et au comité de pilotage des NAP.


Laisser une réponse