La France accueillera à la fin de l’année la conférence internationale sur le climat, la COP 21. Cette événement aura lieu en Seine St Denis à quelques kilomètres de La Courneuve. Au cours de cette conférence qui regroupera l’ensemble des pays et mobilisera des milliers de personnes, des décisions importantes devront être prise qui auront des conséquences sur la planète et la vie des habitants.

Il est donc naturel que le conseil communal des enfants se saisisse de cette question.

Cette première réunion avait pour objectif de comprendre ce que sont les changements climatiques et ses conséquences. Eva Rodinson, chargée de mission COP21 à la ville était présente.

Un premier temps a permis de comprendre le phénomène, à partir des représentations de chacun et d’une vidéo publiée sur le site du Monde : Comprendre le changement climatique en quatre minutes

Puis nous nous sommes intéressés aux conséquences pour les populations de différents pays :

– au Niger, victime de sécheresses de plus en plus importantes et fréquentes,avec des conséquences sur l’agriculture, l’alimentation et la santé

Au Niger, une tempête de sable et de poussières, du à la sécheresse

 Au Niger, une tempête de sable et de poussières, due à la sécheresse. 
photo de Abdoul Madjid Moutari-Association Demi-E, Niger

 

 

–  au Sénégal où des villes et villages en bord de mer subissent des inondations dues à l’élévation du niveau de l’océan

 

Un quartier de Rufisque au Sénégal inondé par la mer.

Un quartier de Rufisque au Sénégal inondé par la mer. 
Photo des Éclaireuses et Éclaireurs du Sénégal

– au Bangladesh où des habitants doivent régulièrement déménager en raison des inondations, perdant tout à chaque fois (voir le témoignage : Changement climatique : le Bangladesh a déjà les pieds dans l’eau)

-à Tuvalu, une île dans l’océan pacifique qui va certainement disparaitre dans les prochaines décennies : voir la vidéo sur la montée des eaux à Tuvalu

Nous avons ensuite fais un jeu pour calculer notre empreinte écologique (jeu Planète enjeux de la Ligue de l’enseignement et du WWF). Les enfants se sont aperçu que si tous les humains vivaient comme nous, il faudrait 2 ou 3 terres pour que la planète renouvelle ses ressources…

le plateau de jeu. Au centre, la terre. Les empreintes écologiques dépassent montrant que nous consommons plus de ressources que ce que la terre est capable de renouveller les enfants places leur empreinte écologique sur le plateau de jeu les enfants places leur empreinte écologique sur le plateau de jeu

Nous avons ensuite commencé à réfléchir à ce que nous pourrions faire mais nous avons manqué de temps. Nous continuerons une prochaine fois.


Laisser une réponse