Une délégation de cinq enfants a représenté le conseil communal des enfants de La Courneuve au Congrès national de l’Anacej du 26 au 29 octobre à Villeurbanne. Elle était constituée de Nadjwa, Lina, Lamine, Youssouf et Samy. Ils étaient accompagnés par Danielle Rudent-Gibertini, conseillère municipale déléguée à la vie associative et Olivier Epron, animateur du conseil.

Les enfants montent dans le TGV

Le dimanche 26, départ de La Courneuve en RER pour rejoindre Gare de Lyon et direction Lyon en TGV. Nous sommes accueillis  à la gare, Youssouf s’exprime dans une vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Le  groupe rejoint  l’hébergement en tramway. Premier constat, eux (les habitants de Lyon et Villeurbanne), ils ont un beau tramway où on n’est pas trop serrés dedans…  Nous ne sommes pas jaloux, on aimerait juste que notre tramway s’améliore.

Le thème du congrès, c’est « à la conquête de la mobilité ». Ça tombe bien, c’est un thème abordé cette année avec des rencontres avec des agents de la RATP, de la SNCF, du métro du grand Paris, les visites du centre bus et du tramway.

Trois enfants assis lors de la séance d'ouverture

Un enfant prend des notes

Lundi matin, premier temps du congrès, avec la séance de lancement du congrès, nous nous retrouvons dans une salle avec 800 enfants, jeunes  et adultes… ca fait du monde et notre délégation se sent bien petite. Les animateurs de la séance réchauffent l’atmosphère et tous le monde est prêt à vivre deux journées intenses.

On se retrouve dans les ateliers. Pendant que Danielle et Olivier partent sur le parcours adultes, les cinq enfants se répartissent dans trois groupes où ils vont retrouver des enfants d’autres conseils, en provenance de toute la France. Premier temps pour se présenter et présenter son conseil. Si les présentations ont paru longues à beaucoup, elles ont permis de voir que dans chaque ville représentée, les conseils ne fonctionnent pas de manière identique, les projets ne sont pas les mêmes.

Les enfants lors d'un atelier                                Photo Anacej

L’après-midi, les enfants découvrent dans les ateliers une personne témoin qui viendra leur parler ou leur faire découvrir un aspect de la mobilité. Les filles ont rencontré Yasmina avec qui elles ont joué à « être aveugle », Youssouf a rencontré un expert en vélo et Samy la directrice d’une école de danse orientale.  Trois rencontres qui ont bien intéressé les enfants. Et Lamine ? Il a décidé d’aller voir le médecin, histoire de  voir si, avec des béquilles, on pouvait également être mobile… Il a échappé à l’initiation à la Zumba. Dommage, c’était bien lui ont dit les autres.

La Plénière d’ouverture de lundi soir est un moment très attendu. Surtout par Youssouf qui était à la tribune avec d’autres jeunes pour accueillir et poser une question au ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner : « pourquoi les transport ne sont pas gratuits ? » Une question que doivent se poser de nombreux jeunes vu le tonnerre d’applaudissement qu’il a reçu.  Après le ministre, c’est avec Ryadh Sallem, athlète paralympique de haut niveau qu’ils ont échangé. Une phrase a été retenue par tout le monde « il faut casser les prisons qui sont dans notre tête »…

Des jeunes à la tribune avec le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports Patrick Kanner et l'athlète Ryadh Sallem

La première soirée à l’Hôtel de région, c’était bien de l’avis de tous le monde sauf qu’il n’y avait pas assez de jeu (Samy), la musique n’était pas terrible (Youssouf) et surtout si le buffet c’était bon, il manquait de l’information pour savoir s’il y avait du porc dans les plats proposés.

Après une journée bien chargée, chacun était content de rejoindre l’hébergement pour une bonne nuit (après une petite partie de babyfoot…)

Le mardi, après le petit déjeuner et la partie de baby-foot,  la journée commence par les ateliers où les enfants ont fait preuve d’imagination pour trouver des slogans liés aux thèmes abordés :

  • La différence, on vit avec mais sans échec
  • Les voitures à la casse, les vélos à la place
  • Faire du vélo de temps à  temps, c’est franchement marrant
  • Vélo avec wifi nous donne envie d’avoir de l’énergie
  • Avoir un cycliste nous met sur la bonne piste

L’après-midi, place à la  découverte et aux sports : une course d’orientation et des activités sportives : ultimate, hockey, athlétisme, c’était trop bien. Lamine s’est chargé de prendre des photos.

Des enfants font la course d'orientation Un enfant attrape le freesbee- Partie d'Ultimate Une fille envoie le freesbee Des enfants courrent - Course d'orientation

Et déjà la plénière de clôture avec un magnifique spectacle réalisé en deux jours par une dizaine d’enfants. Avant d’aller faire la fête au  Transbordeur avec danse, jeux, buffets (dont un bar à bonbons !)…

Deux enfants jouent sur un jeu de plateau Des enfants dansent

Mercredi matin, petit déjeuner, dernière partie de baby-foot, et direction la gare en tramway pour un retour sur La Courneuve en début d’après-midi.

Que retenir d’autre de ce congrès : un accueil chaleureux, l’hébergement sympa au Centre international de séjours de Lyon, les repas à l’IUT pas terrible à part les déserts (l’éclair au chocolat a eu un fort succès) et surtout plein de rencontres avec des enfants de Mulhouse, Créteil, Schiltigheim, Rungis, Boissy st Léger, Courbevoie, Hellemmes, Pau, sans oublier nos amis de Figeac (avec leur accent du Sud) et de Carquefou !

Photo de groupe de la délégation Des enfants se prennent en photo avec une tablette

Et quelques idées à creuser pour La Courneuve, comme une journée sans voiture, une journée du vélo…

 

Et pour finir, le Happy du congrès

Image de prévisualisation YouTube

2 commentaires sur “Le CCE de la Courneuve au congrès national de l’Anacej à Villeurbanne”

  1. benmahammed dit :

    je voudrait savoir si il serai possible d’avoir le site de la classe de neige anatole france?
    Merci d’avance.

  2. Nadjwa dit :

    C’était un très bon séjour, notamment le premier jour, il s’est passé beaucoup de choses marrantes comme Youssouf qui faisait des blagues et un moment qui s’est cogné entre les portes de la gare….Ce séjour était un souvenir que je n’oublierais pas et qui a été très instructif. On a rencontré plein d’enfants et d’adultes venants d’autres coins de la France, on a fait du sport, une sorte de chasse au trésor … Pour moi c’était bien et j’étais avec mes camarades Lina,Samy,Lamine et Youssouf et notre animateur Olivier et madame Rudent-Gibertini. Merci d’avoir regarder ce site et bonne journée (ou bonne soirée) A Vous!!!!!

Laisser une réponse