Le Conseil communal des enfants s’est réuni le mercredi 18 décembre 2013 à la Maison de la Citoyenneté.

La réunion était animée par Olivier Epron, animateur du conseil communal des enfants (CCE) avec la présence de Corinne Cadays-Delhome, adjointe au maire chargée des droits de l’enfant.

Visite de la Maison de la citoyenneté

Evré Isikli, directrice de la Maison de la citoyenneté nous a présenté la structure et nous l’a fait visiter. La Maison de la citoyenneté est un lieu de rencontre et de débat ouvert à tous. Sa programmation est constituée d’initiatives portées par les associations, les habitants et les services municipaux.  Le conseil communal des enfants y est le bienvenu.

Projets et fonctionnement du conseil cette année

Des enfants élus au CCE en 2011 et 2012 travaillent sur la réalisation d’un court-métrage sur le harcèlement à l’école. Il sera présenté à un concours réalisé par le ministère de l’éducation nationale. Il sera également utilisé pour mettre en place des débats avec des enfants dans les écoles et collèges.

La municipalité a décidé de consulter les enfants sur la réforme des rythmes éducatifs (voir ci-dessous).

La question des transports est évoquée par plusieurs élus du CCE : horaires des bus, confort et régularité du tramway… La création du métro du grand Paris avec la nouvelle gare des six-route est prévue en 2023, dans dix ans. Il est proposé aux enfants du CCE de s’intéresser à ces questions avec  des rencontres avec les sociétés organisatrices des transports (RATP, SNCF, Société du grand Paris) et des visites.

Des enfants ont souhaité poursuivre le projet handisport. Le partenariat avec les organisateurs du meeting d’athlétisme paralympique va continuer avec des rencontres avec des athlètes, des pratiques sportives et une présence au meeting qui aura lieu le mercredi 4 juin 2014 au Stade Charlety à Paris.

Plusieurs sujets ont été abordés par les enfants élus lors de leur campagne électorale et lors de la séance d’installation autour de deux grandes thématiques :

  • Les solidarités : enfants et personnes handicapées, personnes âgées, personnes pauvres/SDF
  • L’environnement et le cadre de vie : les parcs et jardins publics, les jeux, les équipements, la pollution, la sécurité des écoles, la sécurité routière.

Des réunions seront organisées pour approfondir les questions autour de ces deux thématiques.

La réforme des rythmes éducatifs

Corinne Cadays-Delhome, adjointe au maire chargée des droits de l’enfant, présente le cadre de cette réforme voulu par le gouvernement. La Courneuve a fait le choix de la mettre en place à la rentrée de septembre 2014 afin de prendre le temps de la concertation avec les parents, les enseignants et le personnel de la ville. La municipalité souhaite également concerter les enfants sur la mise en œuvre de cette réforme.

Les heures de cours des écoles maternelles et élémentaires sont répartis sur 4 jours et demi au lieu de 4 actuellement. La demi-journée supplémentaire sera soit le mercredi matin, soit le samedi matin. Le nombre de journées d’école passe donc de 144 actuellement à 180 jours par an.  Le nombre d’heures de cours par semaine reste le même : 24 heures. C’est leur  répartition qui est modifié sur la semaine : une demi-journée en plus, les autres journées moins longues.

Les deux raisons principales de cette réforme  sont :

* Réduire la durée des journées scolaires trop longue

* Une matinée en plus, le matin est le moment le plus profitable pour les apprentissages.

Le conseil municipal de La Courneuve décidera en janvier de l’organisation de la semaine scolaire.

Les enfants élus du conseil s’expriment sur l’organisation de cette semaine. Les avis sont partagés sur le mercredi matin ou le samedi matin. Les arguments avancés prennent en compte les activités que font les enfants, le plaisir de se retrouver en famille, la cohérence avec le collège, le besoin de repos en milieu ou en fin de semaine. Certains proposent d’autres types de semaine (cours que le matin ou que l’après-midi, six jours de cours, quatre jours de cours avec un week-end de trois jours…).

En janvier et début février 2014, les enfants élus et leurs suppléants  recueilleront l’avis de l’ensemble des enfants de leur école. Un questionnaire sera distribué aux enfants avec une ou deux questions ouvertes.

Une réunion plénière du conseil communal des enfants aura lieu en  février. Après échanges, les enfants élus exprimeront à la municipalité leur avis afin que celui-ci puisse être pris en compte dans l’élaboration du projet éducatif territorial qui sera présenté et validé lors du conseil municipal du mois de mars.

 

Téléchargez le compte-rendu : compte rendu CCE 18 décembre 2013


Laisser une réponse