La commission Sports et loisirs pour tous les enfants courneuviens s’est réuni  mercredi 2 mars 2011 à la Maison pour tous de 15h30 à 17h.

Etaient présents :  Djaé Mohamed, Maëve Tahraoui,  Rokhiatou Balayéra

Etaient excusés : Mérine  Tahraoui, lyès Ammi

Réunion animée par Olivier Epron

Invités : Razika Kerchouni, conseillère municipale déléguée aux Droits des personnes porteuses de handicap. Dominique Jourde, président et Valérie Marchand, vice-présidente de l’office municipal des sports (OMS).

Ordre du jour : Handisport et les foulées

Les foulées

Lors de la dernière réunion, des conseillers avaient regretté la disparition des foulées auxquelles participaient toutes les écoles de La Courneuve. Elles avaient lieu chaque année un samedi matin. Ils souhaitent que cette initiative puisse être de nouveau organisée, même sous une forme différente. Ils apprécient le fait que des enfants des différentes écoles puissent se retrouver ensemble, dans un esprit festif autour d’une compétition sportive.

L’office municipal de sports est prêt à aider à son organisation.

Les intervenants avertissent les enfants sur l’ampleur de ce projet et des difficultés à prendre en compte :

– Définir le projet

– Définir le parcours adapté aux différents âges, contraintes liées à la circulation automobile, nombre d’encadrants important pour assurer l’initiative et la sécurité des participants.

– Définir une date en tenant compte de l’agenda des initiatives sur la ville et dans les écoles.

Les conseillers effectueront un sondage dans leurs écoles, afin de mesurer le nombre d’enfants intéressés.

Le handisport

Le handisport est  la pratique adaptée des activités sportives pour les personnes porteuses d’un handicap.

Les équipements :

A La Courneuve, le complexe sportive Béatrice Hess dont la piscine a été reconstruite en prenant en compte l’accès aux handicapés. Au stade Nelson Mandela, la piste est accessible mais pas les vestiaires. Les nouveaux équipements accueillant du public doivent être accessibles aux personnes porteuses de handicap.

Razika Kerchouni informe les enfants que l’opération Bouchon d’amour, mise en place l’été dernier à La Courneuve plage a permis de récolter 500 Kg de bouchons. L’argent récupéré a participé au financement d’un fauteuil adapté pour un jeune sportif courneuvien,  Rafik Arabat, qui souhaite participer aux jeux paralympiques de Londres en 2012.

Les conseillers proposent que des démonstrations handisport puissent être organisées pour sensibiliser les enfants et les adultes, soit lors d’une initiative existante (par exemple La Courneuve plage), soit lors d’une initiative à créer.

Lors de la prochaine réunion, Bruno Corgne, de l’association Cap sport aventure de Noisy le Grand qui pratique le foot fauteuil viendra témoigner et répondre aux questions des enfants.  Razika Kerchouni se propose de contacter le jeune Rafik Arabat afin qu’il témoigne également.

Points divers

L’Office municipale des sports, qui regroupe la plupart des clubs sportifs courneuviens, a présenté ses actions et a distribué son guide. Il a en projet d’organiser une journée portes-ouvertes pour que les courneuviens découvrent les différents sports proposés sur la ville.

Il propose également d’organiser une visite des différentes installations sportives pour les enfants de la commission Sports et loisirs pour tous les enfants. Il est prêt à accompagner les projets que les enfants du conseil mettront en place autour du sport.

Razika Kerchouni informe que l’opération Bouchon d’amour se poursuit sur différents lieux (centre administratif, hôtel de ville, centre de santé, écoles élémentaires Louise Michel et Charlie Chaplin).

Conclusion

La commission Sports et loisirs pour tous les enfants courneuviens pourrait présenter deux propositions lors de la séance plénière du 6 avril 2011 : l’organisation de nouvelles foulées et la mise en place d’une initiative autour de sensibilisation au handisport. Ces deux propositions doivent être finalisées lors de la prochaine réunion.

Prochaine réunion : Mercredi 23 mars 2011

Ordre du jour :

Rencontre avec des sportifs porteurs de handicap


Laisser une réponse