La commission Environnement et Développement durable s’est réuni le mercredi 8 décembre 2010 à la Maison de l’enfance de 15h30 à 17h

Étaient présents :

Les conseillers élus titulaires : Aghilas Benaïchouche , Aminata Zie, Chaïma M’Madi, Imène Leca, Pierre-Elias Cauchois, Rayan Demoulin, Sharane K.Murali, Stéphane Vilarinho, Yanni Amarouche.

Les suppléants : Assétou Doucouré

Etaient excusés : Mickaël Aydin,  Ruddy Koffi,  Enzo Morel (suppléant)
Les conditions météo (neige abondante) n’ont pas permis à tous les conseillers d’être présents à cette première réunion de la commission.

La réunion était animée par Olivier Epron

Ordre du jour : Dégager des pistes de réflexion pour la commission environnement et développement durable.

Dans un premier temps, sous une forme ludique, les enfants ont évoqué ce qu’il leur semblait positif, à améliorer ou négatif dans leur environnement.

Puis Aminata a évoqué sa participation avec trois autres conseillers au congrès de l’Association Nationale des Congrès d’Enfants et de Jeunes à Pau. Ce congrès portait sur le thème du développement durable.

L’animateur a ensuite rappelé le fonctionnement du conseil : les conseillers au sein des commissions expriment des idées, des questionnements. Ils recherchent des informations, des réponses dans des documents, sur internet ou en interrogeant des élus, des techniciens. Puis ils font des propositions discutées en séance plénière.

Suite à ce temps, un tour de table a permis aux conseillers d’exprimer des questionnements et des opinions autour de plusieurs questions.

Questionnements et réflexions exprimées :

  • Les panneaux solaires ont été installés sur deux écoles, Joséphine Baker et Paul Doumer. Comment fonctionnent-ils ? Et en cas de mauvais temps ? Pourquoi sur ces écoles ?

  • Les problèmes d’hygiène et de bien-être :

– Un magasin a été fermé mais n’a pas été nettoyé.
– Les logements surpeuplés.
– La location d’appartements qui ne sont pas corrects.
– Les problèmes d’ascenseurs et la propreté des parties communes (escaliers, halls) dans les immeubles.
– L’éclairage dans les rues.

  • Les problèmes des SDF, notamment des populations roms, questionnent les enfants. Elles leur renvoient une image négative en terme d’hygiène et de condition de vie.
  • La situation de Balzac :

– Quand aura lieu la démolition ?
– Pourquoi le retard ?
– Comment va se faire la démolition ?
– Que va t-il y avoir à la place ?

Concernant la problématique de l’habitat, il serait intéressant d’approfondir la connaissance sur les différents types d’habitat, leur répartition sur le territoire et les opérations de réhabilitation et de reconstruction. Nous pourrions faire appel à un chargé de mission de l’Unité territoriale de renouvellement urbain.

A propos des Roms, il faudrait, pour dépasser les préjugés, s’intéresser à l’histoire de ses populations (leur origine, pourquoi elles sont venues en France), leur culture, les difficultés qu’elles rencontrent et les solutions existantes ou à envisager.

Point divers

Deux questions sur un autre sujet ont été posées :
Pourquoi le prix de la carte de la patinoire a augmenté d’un euro ?
Pourquoi la patinoire reste moins longtemps en place que l’année dernière ?

Concernant ces deux questions, Olivier Epron va se renseigner auprès du service des sports.

Prochaines réunions :

Mercredi 12 janvier : Pour mieux comprendre les différents types d’habitat à La Courneuve, rencontre avec Vanessa Fiévet, chargée de projet urbain quartier ouest.

Les enfants sont invités à réfléchir sur les questions de logement et de l’habitat. A l’issue de la réunion, il faudra définir des pistes de recherches et/ou de projets.


2 commentaires sur “Compte-rendu de la réunion De la commission Environnement et développement durable du mercredi 8 décembre 2010”

  1. ludovic dit :

    Bonjour olivier, peut-être est-ce dû au fait, que l’état étrangle financièrement les collectivités territoriales que la patinoire reste moins longtemps ?
    Sinon, je ne demande qu’à voir la suite !!
    A bientôt

  2. cce-lacourneuve dit :

    Réponse apportée par le Service des sports : les prix n’ont pas été augmentés par rapport à la saison dernière et le nombre de jours d’ouverture reste le même. La participation est de 6 € par carte pour toute la période d’ouverture, 2 € par carte à la journée et 4 € pour une carte du 18 au 26 décembre.
    Le coût de l’initiative était en 2009 de 131 694 €, elle mobilise une trentaine de personnes. Les recettes en 2009 étaient d’environ 12000 €.

Laisser une réponse